vendredi 28 novembre 2014

Clone Tome 1 - Première génération chez Delcourt
Titre: Clone Tome 1 - Première génération
Auteurs: David Schulner (scénario), Juan José Ryp (dessin) et Félix Serrano (couleur)
Année: 2014
Éditeur: Delcourt
Nombre de pages: 120 pages
Nombre de volumes: 2 (série en cours)

Un homme court, dans la nuit, poursuivi et rattrapé par un assaillant qui l'abat d'une balle dans le ventre. Luke Taylor se réveille alors en sursaut... ce n'était qu'un cauchemar.
Pourquoi quelqu'un voudrait l'abattre, lui qui n'est qu'un simple médecin et quelqu'un tout ce qu'il y a de plus normal...

Mais le lendemain, alors que sa femme est partie passer une échographie et qu'il sort de sa douche, il découvre un homme en sang dans sa cuisine. Il s'agit de l'homme qu'il a vu dans son rêve. On croirait un jumeau tellement la personne étendue devant lui, lui ressemble.

Son double va alors lui révéler qu'il n'est qu'un clone parmi d'autres et qu'il existe des centaines de copies de lui même. Et surtout il va lui dire qu'il est en danger, tout comme sa femme en ceinte.

S'en suivra une course poursuite pour sauver la femme de Luke et découvrir ce qui se cache sous cette histoire de clone.

Clone Tome 1: Luke Taylor est un homme ordinaire

- Non! Je ne suis pas un clone!
- C'est ce qu'ils disent tous.

Delcourt nous propose une belle édition. La couverture cartonnée, rigide et épaisse, est assez percutante. Le personnage de Luke traverse une vitre et dans le reflet nous pouvons voir différents personnages lui ressemblant, ainsi que sa femme.
En arrière plan du titre, une hélice d'ADN est représentée, que l'on retrouve sur les couvertures intérieures.
Le comics compte 120 pages dont 12 d'illustrations et croquis à la fin.
Ce premier tome est réparti en 5 chapitres.

Le sujet traité n'est pas nouveau et a déjà été abordé dans plusieurs œuvres. Mais l'histoire ne s'arrête pas à l'existence de simples clones.
David Shulner nous propose un scénario rythmé. Nous suivons le personnage de Luke Taylor, qui va rencontrer ses clones. Mais l'auteur introduit en plus une dimension politique en intégrant une loi sur l'utilisation de cellules souches embryonnaires. Cette composante politique est additionnée d'un supposé complot que l'on découvre au fil des pages.
Et puis une réflexion s'impose également sur le thème de l'existence. Comment réagir lorsqu'on a cru toute sa vie être "unique" et qu'on découvre qu'en réalité nous ne sommes qu'une "copie".

Le dessin est réalisé par Juan José Ryp qui a eu la lourde tâche de réaliser une BD avec quasiment un seul personnage mais décliné en un grand nombre d'exemplaires... enfin, de clones.
Il arrive a donner des ambiances différentes selon les situations et à garder le dynamisme du scénario par ses alternances de plans.
Pour les ombrages des personnages il a fait un choix graphique assez particulier à base de pointillés qu'on ne retrouve pas sur les décors.

Clone Tome 1: Première rencontre de Luke Taylor avec un de ses clones

La critique de Juju:

Tout d'abord, ce qui m'a attiré dans ce comics est sa couverture, avec ce personnage déterminé qui fonce devant lui en explosant une vitre.

Ensuite, à la lecture j'ai trouvé le scénario intéressant. Il propose une trame scientifique mais sans s'attarder dans les détails complexes.
La dimension politique est aussi plutôt bien traitée et l'ensemble est dynamique. L'histoire se lit rapidement.
Ce qui peut différencier cette histoire des autres histoires de clones est qu'ici il n'y en n'a pas qu'un mais des centaines.

Par contre j'ai eu du mal à accrocher au dessin. La trame pointillée pour les ombrages sont assez dérangeantes. Le dessin fait parfois sale ou les personnages ont des têtes à faire peur (agrandissez les images de cet article pour mieux vous rendre compte).
Au delà de cela, la tâche du dessinateur a dû être assez ardue. Créer un univers avec plusieurs versions d'un personnage n'est pas évident. Et pour le coup il s'en sort bien puisqu'on arrive très bien à reconnaître chaque personnage important. Par contre les clones "sans importance" semblent ne pas avoir de caractère, mais cette sensation est probablement due au fait qu'ils sont tous habillés de la même façon.

Donc au final mon avis est mitigé sur ce tome 1 du comics Clone: je trouve le scénario bon, clair et dynamique, mais le choix graphique m'a déçu...

Clone Tome 1: un choix graphique très marqué pour les ombrages



0 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Rechercher un article:

Newsletter

Suivez Juju-Gribouille:

Page Facebook de Juju Gribouille Page Twitter de Juju Gribouille Google+ Juju Gribouille sur Pinterest
Juju Gribouille sur Hellocoton Instagram de Juju Gribouille Instagram de Juju Gribouille RSS Juju Gribouille

Dernière gribouille

Chevalier crayonné

Chroniqueur pour:

logo 7BD logo Site Du Japon

Blogs / Sites BD

Portail BD
BDGest

BD/Comics/Mangas
La Folie des Mangas
Blog de Zeda
Bonjour Kalumis
Manga News
Bulles & Onomatopées
Comics Blog
ComixHeroes

Lecture en ligne
Amilova - lecture de BD et Mangas en ligne
Manga Draft - Publication et lecture de BD et Mangas en ligne
les humanoides associes
Izneo BD - lecture de BD en ligne
Izneo Manga - lecture de Mangas en ligne

Achat matériel BD
TVHLand
Manga-Ink

Streaming Animés
ADN Anime Digital Network
Crunchycroll
Wakanim TV
Fourni par Blogger.