dimanche 16 février 2014
Affiche du film: Le Vent se lève des studios Ghiblis par Miyazaki
Jiro est un jeune garçon japonais qui rêve souvent d'avions. Malheureusement il est myope et ne pourra pas réaliser son rêve de devenir pilote.

Un jour, il lit un magazine qui parle de Giovanni Caproni, un concepteur d'avions italien très célèbre. A partir de ce moment les 2 personnages vont partager leurs rêves et Jiro va alors décider de devenir ingénieur en aéronautique.

Quelques années plus tard, nous le retrouvons jeune étudiant à la fac. A cette période il va faire la rencontre d'une jeune fille lors d'un séisme dans le Kanto en 1923. Ce n'est que des années après, alors qu'il est entré dans une entreprise d'ingénierie et qu'il se rapproche de son rêve, qu'il va retrouver la jeune fille, lors d'un voyage à l'étranger.
Nahoko, comme elle s'appelle, et Jiro vont alors tomber amoureux, mais la jeune fille est malade. Atteinte de la tuberculose, leur histoire d'amour n'en sera que plus touchante.

Le vent se lève, il faut tenter de vivre...


La phrase "Le vent se lève, il faut tenter de vivre" revient dans le film, comme une rengaine tout au long des 2h de l'animation.
Ce vers est tiré d'un poème de Paul Valéry: le cimetière marin.
Le film de Miyazaki s'inspire également d'un roman japonais du même nom: Le vent se lève (Kaze Tachinu) qui raconte l'histoire d'une jeune femme malade et se déroule dans un sanatorium de Nagano.

Dans ce film d'animation des studios Ghibli on retrouve donc en trame de fond l'histoire du roman, mais le sujet principal parle de la vie de Jiro Horikoshi, le concepteur japonais ayant créé l'avion de chasse utilisé par les kamikazes japonais lors de la seconde guerre mondiale, le "chasseur Zéro".

Contrairement aux autres films de Hayao Miyazaki, le Vent se lève est réaliste.
D'ailleurs je pense que ce n'est pas un film destiné aux enfants, mais plutôt aux adultes. Déjà, le thème abordé n'est pas très enfantin, mais en plus, tout au long du film, Jiro et son ami Honjo fument cigarette sur cigarette, et la mise en scène de la maladie de Nahoko est assez dure.

Le scénario contient quelques longueurs, mais ce qu'on ne peut pas enlever à ce film d'animation, c'est la beauté des paysages et le travail sur les décors et les machines. Miyazaki aime bien mettre en scène des locomotives ou des engins volants et à vapeur. Nous n'avions d'ailleurs pas vu d'avion comme dans le Vent se lève depuis Porco Rosso au début des années 90.

La rencontre de Jiro et Nahoko, le vent se lève

La critique de juju:

Ce dernier film de Miyazaki ne sera certainement pas celui que je retiendrai et qui me restera en mémoire le plus longtemps, et pourtant j'adore le travail du maître et des studios Ghiblis.
J'ai trouvé le film long!
Le spectateur est un peu perdu dans le temps. Jiro rentre dans l'entreprise d'ingénierie et la minute d'après il nous dit que ça fait 5 ans qu'il y est...
Certains évènements historiques doivent permettre aux japonais de s'y retrouver, puisqu'on trouve le tremblement de terre du Kanto, la crise financière et l'épidémie de tuberculose. Mais pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire du Japon par coeur, c'est compliqué.
On se perd aussi un peu dans le lieu. A certains moments on ne sait pas si le personnage se trouve au Japon ou à l'étranger.
Il est parfois aussi difficile de faire la différence entre les rêves de Jiro et la réalité qui ont tendance à se confondre, surtout lorsqu'il rêve éveillé.

Au final, je ne suis pas forcément d'accord avec la plupart des commentaires qui placent ce film comme un "chef d'oeuvre" et encensent "l'utlime film de Hayao Miyazaki". Même si on suit le rêve du personnage principal et qu'on le voit se réaliser, je trouve que ce film manque de la magie qu'on a l'habitude de trouver dans les films du maître.
Heureusement que la musique vient un peu relever l'ensemble, mais à mes yeux, ce n'est pas suffisant pour faire du Vent se lève, un bon Miyazaki!
Je terminerai sur une citation du film:
Le pic de créativité ne dure jamais plus de dix ans...

La bande annonce du film - Le vent se lève:


LE VENT SE LEVE - Bande-annonce VF


3 commentaires:

  1. C'est certainement un beau film au niveau des images qui sont magnifiques, mais personnellement, j'ai trouvé qu'il y avait trop de longueurs... j'ai eu du mal à situer les lieux et les moments (comme tu le dis parfaitement dans ton article). pour moi ce n'est pas le meilleur film du réalisateur et c'est loin d'être un chef d’œuvre ! je préfère nettement le château ambulant ou dans le ciel.

    RépondreSupprimer
  2. de jolis passages mais une histoire beaucoup trop longue...j'avoue avoir faillit m'endormir à plusieurs reprises....c'est dommage...

    RépondreSupprimer
  3. Je pense aussi que c'est le gros point noir du film: sa longueur.

    Parce que niveau réalisation, y a du boulot. Miyazaki a dû faire pas mal de recherches sur les avions, pour dessiner les plans par exemple. Ensuite certains détails dans le dessin sont vraiment très bon, comme le rendu sur la texture des traits de crayon à papier lorsque Jiro dessine, ou encore les gros plans sur le bout du crayon qui écrit où on voit bien la mine tracer réellement les formes des chiffres.

    J'ai bien aimé la scène où Jiro et Nahoko courent dans la foule, elle m'a fait penser à la scène de Chihiro où la petite fille coure dans le labyrinthe, entourée de haies.

    Par contre le doublage fait à la voix faisait parfois bizarre, comme les moteurs qui démarrent ou le bruit du tremblement de terre.

    Au final, Le vent se lève reste tout de même un bon film, avec ses lacunes, mais n'est pas le meilleur du maître.
    Je pense que l'attente d'un Miyazaki ou d'un Ghibli en général est tellement grande, qu'il est dur de satisfaire le spectateur!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Rechercher un article:

Newsletter

Suivez Juju-Gribouille:

Page Facebook de Juju Gribouille Page Twitter de Juju Gribouille Google+ Juju Gribouille sur Pinterest
Juju Gribouille sur Hellocoton Instagram de Juju Gribouille Instagram de Juju Gribouille RSS Juju Gribouille

Dernière gribouille

Chevalier crayonné

Chroniqueur pour:

logo 7BD logo Site Du Japon

Blogs / Sites BD

Portail BD
BDGest

BD/Comics/Mangas
La Folie des Mangas
Blog de Zeda
Bonjour Kalumis
Manga News
Bulles & Onomatopées
Comics Blog
ComixHeroes

Lecture en ligne
Amilova - lecture de BD et Mangas en ligne
Manga Draft - Publication et lecture de BD et Mangas en ligne
les humanoides associes
Izneo BD - lecture de BD en ligne
Izneo Manga - lecture de Mangas en ligne

Achat matériel BD
TVHLand
Manga-Ink

Streaming Animés
ADN Anime Digital Network
Crunchycroll
Wakanim TV
Fourni par Blogger.